Les Vendanges

Les vendanges ne sont qu’un trait d’union, mais ô combien important, entre le patient travail de la vigne et le non moins patient travail de chai. Frédéric Massie, de l’équipe de Stéphane Derenoncourt.

Si elles ne sont qu’un moment d’un long processus, les vendanges n’en requièrent pas moins beaucoup de minutie. Un raisin sain et mûr est la première condition d’un bon vin. Les graines sont régulièrement goûtées pour déterminer la date optimale des vendanges, l’appréciation sensorielle étant ensuite validée par une analyse biologique.

Les vendanges sont effectuées manuellement. Les coupeurs effectuent un premier tri lors de leur passage et ne chargent les cagettes des porteurs que des baies les plus saines et les plus mûres.

A l’arrivée de la vendange au chai, les grappes sont égouttées puis éraflées avant qu’un deuxième tri manuel ne soit opéré à l’aide de tables de tri vibrantes encadrées par des équipes attentives. Les baies sont ensuite acheminées dans les cuves et le processus de vinification s’engage.